Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

20 ans après

26 Juin 2016, 21:14pm

Publié par 23

Non, je ne vais pas parler du livre d'Alexandre Dumas.

Mais de retrouvailles avec les amis des années lycées, 20 ans après avoir obtenu le bac.

Nous étions les tous premiers élèves du lycée, et donc ses tous premiers bacheliers.

L'idée a germé il y a un an, et quelques courageux se sont retroussés les manches pour contacter le lycée et les anciens professeurs, monter une association, faire les réunions préparatoires, obtenir les noms des anciens élèves, monter un groupe Facebook, écrire aux adresses postales de l'époque pour ceux qui ne sont pas sur Facebook,.. Je ne faisais pas partie de ces gentils organisateurs n'habitant pas à proximité, je leur suis très reconnaissant du mal qu'ils se sont donnés.

Le rendez-vous était fixé à hier. Certains organisateurs étaient des amis de l'époque, perdus de vue depuis, mais nous avions quelques contacts via Facebook. Je ne savais pas si finalement je connaîtrais de nombreux participants, ayant été plutôt introverti à l'époque et n'ayant donc pas fait partie de multiples groupes d'amis. Les organisateurs avaient évoqué le chiffre de 50 participants, pour 150 personnes sur le groupe, et en estimation 300 anciens élèves concernés.

Au final, nous étions une grosse quarantaine, et quelques professeurs de l'époque. Le ratio n'est pas si mal, quand on tient compte de l'éloignement géographique pour de nombreux anciens, de ceux qui ont détesté le lycée, de ceux qui n'avaient pas forcément envie de retrouver d'anciens camarades ..

5h partagées entre discussions, souvenirs et visite du lycée. Suivi pour une grosse dizaine d'un repas pendant 3H pour prolonger les retrouvailles.

Le lycée n'a pas beaucoup bougé. En particulier dans le matériel disponible /o\...

Les élèves.. Oui, on a vieilli. Les cheveux raréfiés, les kilos supplémentaires, quelques rides naissantes... Je ne suis pas physionomiste : j'ai reconnu 50% des gens que je connaissais bien à l'époque, et si j'avais eu deux minutes devant chacun pour retrouver, j'aurais pu monter un peu plus haut. En revanche, quasi tout le monde m'a reconnu :)

Une bonne partie des personnes présentes avait été dans la même classe que moi, soit au lycée, voire précédemment au collège. Et pour tous, c'était un vrai plaisir de les revoir. Pas d'hypocrisie à se dire "Trop bien de se retrouver" sans en penser un mot. Là c'était une joie sincère. Bien sûr, quelques personnes n'étaient pas présentes, que je me serais fait une joie de revoir.

Les retrouvailles sont forcément particulières : on reconnait des visages, des voix, que pour beaucoup on n'avait pas vus ni entendues depuis 20 ans.. Dans mon cas, je pense que pour les contacts plus récents, le dernier datait de 18 ans avec les personnes présentes hier, de 15 ans pour un camarade de l'époque absent hier... Les lieux d'études différents, les nouveaux amis des études supérieures ont fait que j'ai perdu le contact avec tout le monde... Alors que les amis d'école d'ingénieurs, on se voit toujours 15 ans après. En plus petit nombre, moins souvent, mais toujours... Période commune plus longue, couples qui se formaient, les mariages, les enfants.. Les liens sont plus forts.. Même si j'ai pu voir hier que certains avaient réussi à garder les liens présents pendant quelques années encore après le lycée, certains ayant été les témoins de mariage des autres. Sans parler d'un couple formé au moment du bac et toujours uni aujourd'hui.

Cette rencontre 20 ans après confirme pour la plupart les trajectoires qui se dessinaient à l'époque, en tout cas sur des bases scolaires. De bonnes situations pour ceux partis vers les études les plus brillantes, des vies un peu plus difficiles pour d'autres (qui n'en sont pas nécessairement moins heureuses). Même si certains ont très bien réussi malgré cela :)

Sur le plan sentimental et familial, j'ai pu constater que les situations sont très variables, très heureuses pour certains, bien plus tristes pour d'autres. Une photographie très représentative des relations amoureuses dans la société actuelle sur un nombre finalement assez restreint de participants.

Le classique "marié, 2 enfants" voire plus, les personnes divorcées non recasées, les célibataires de longue date, ceux qui ont quitté leur conjoint pour un autre etc, etc... C'était le moment plus triste de la journée. Des personnes formidables étonnamment célibataires, ou plutôt séparées. Une autre, dont la compagne lui fait part de sa volonté de séparation en lui indiquant qu'elle préfère qu'ils cherchent séparément leur nouveau toit, après la vente de leur maison commune..... Un témoignage glaçant, avec une immense pudeur pourtant, toute la douleur toujours présente contenue mais perceptible à chaque syllabe. La volonté de ne pas salir l'histoire, quitte à ne pas en avoir le fin mot. Se rendre compte à quel point tout peut basculer du jour au lendemain, parfois sans en prendre conscience jusqu'au moment de la révélation..

En sortant de la soirée, j'étais heureux de voir que les gens que j'appréciais à l'époque étaient toujours aussi sympathiques. Et que pour d'autres, il était peut-être dommage de ne pas les avoir connus à l'époque.

Les organisateurs, portés par la bonne humeur de la journée, se sont déjà dits prêts à organiser une autre rencontre, et cette fois pas dans 20 ans. Avec pour objectif d'avoir plus de participants. Dans 3 mois, 6 mois, je ne sais pas, mais j'espère qu'elle aura lieu, que je pourrais y participer. Parce que ce retour dans le passé m' fait le plus grand bien, un vrai moment de plaisir, sans la nostalgie dans laquelle je peux être facilement tenté de plonger..... Plaisir prolongé par le partage des photos de la journée sur les réseaux sociaux, les commentaires positifs de chacun.

Un coup de vieux mais pour beaucoup de bien !

Voir les commentaires