Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Dernier arrêt avant la dizaine !

4 Juin 2017, 21:34pm

Publié par 23

Mon grand garçon, mon Arthur, fête ses 9 ans aujourd'hui !

9 ans déjà.

Et je me rends compte que le blog a presque 10 ans par la même occasion.

 

Mais l'important, c'est Arthur. Avant, pour ses anniversaires, quand je faisais un biller, je récapitulais un peu ses cadeaux, comme un souvenir, pour que plus tard, s'il se posait la question, il ait moyen de savoir. Maintenant, bon, c'est accessoire, même si je suis très heureux de la mini-chaine que nous lui avons offerte. Il ne s'y attendait pas mais ça lui a bien plu.

Ce qui compte vraiment, c'est qu'il ait profité de sa journée d'anniversaire. Et je pense que c'est réussi. Il s'est levé tôt, on ne peut pas appeler ça une surprise, ça fait 9 ans qu'il le fait ! Mais ensuite, il a pu profiter de ses oncle, tante, cousine de 18 mois et de ses grands parents maternels. Il a pu jouer un peu à la console, me regarder jouer (il aime beaucoup aussi), faire du vélo ensemble, manger du gâteau, écouter sa chaîne etc.. Une journée bien remplie.

Et le contraste était saisissant par rapport à sa déception d'hier, même passagère. Il avait invité uniquement 3 copains, dont 2 qui ont décliné pour cause de tournoi de foot et de punition. Le troisième, celui qu'il invite chaque année, devait venir. L'heure est arrivée, a été dépassée, Arthur tournait comme un lion en cage. Et puis finalement un SMS pour dire qu'il y a un décès dans la famille et que son copain ne peut pas venir...

Je crois que ma femme et moi avons été les plus atteints, parce qu'il n'avait plus un copain pour son anniversaire. Il n'en invite pas beaucoup alors il y a un risque, mais que le seul qui devait venir ne puisse pas, c'était vraiment dur. Même si au final, comme je lui ai proposé de jouer, il a vite enchaîné sur Risk Star Wars. Et ensuite les arrivées de la famille ont terminé de lui rendre son sourire.

Il n'est pas toujours facile, pas assez soigneux, mais il est vraiment formidable. Mais parfois je me demande s'il est heureux. Je pense qu'il manque de confiance et qu'il a un gros besoin d'encouragements de notre part, encouragement qu'on lui prodigue, mais peut-être pas toujours assez, pris par nos métiers chronophages.

Cette année s'est encore posée la question d'un passage anticipé en classe supérieure. Les tests ont montré une intelligence très très élevée, mais les multiples déménagements et l'expérience avortée en grande section ont laissé des traces : il a besoin de garder ses copains, certes en petit nombre, mais très importants pour lui (il me fait penser à moi d'ailleurs). Il s'inquiète même déjà pour le collège, mais là-dessus on ne lui dit pas encore clairement qu'il ne sera sûrement pas avec eux, le collège de secteur étant ... délicat, on va dire.

On pourra surtout retenir son plaisir de lire. Sa découverte de Dragon Ball l'an dernier, grâce au premier volume qu'il a eu pour son anniversaire, a vraiment déclenché la lecture plaisir. Il enchaine depuis avec les Schtroumpfs, les Donald de Carl Barks, tous les Tintin. Du calme pour nous, et aussi plus de sérénité pour lui. Reste à lui donner le plaisir de lire des livres sans images, ce qui reste délicat.

Il est parfois très friand de calins, mais peut aussi être très indépendant. Et il a surtout du mal à canaliser ses émotions. Parfois, la seule manière pour lui de se calmer et de fondre en larmes. Mais il apprend à se connaitre et pense à aller dans sa chambre pour éviter d'envenimer la situation.

Et il fait une jolie saison en équipe première au basket, parfois en seconde, marquant régulièrement quelques points, son record personnel étant de 8. Même s'il ne pense pas continuer l'an prochain, je sais qu'il aime le basket et ça me ravit. Même si sur un certain nombre de samedis, ça peut représenter 3 ou 4h d'occupation, alors que tant de tâches sont à accomplir, mais cela reste un moment privilégié. Même si pour tous les deux, il y a de la tension : moi qui espère qu'il va s'amuser mais ne peut m'empêcher de lui souligner ce qui pourrait être amélioré, et lui content de jouer, mais pour qui mon avis et mes compliments restent fondamentaux.

En tout cas, sa naissance est toujours l'un des plus beaux de ma vie, et depuis 9 ans, j'essaie de lui donner une vie qu'il aime, et lui est une source de bonheur qu'il n'imagine pas. On sent l'adolescence poindre, avec son cortège de moments probablement plus délicats, mais j'espère qu'on parviendra à maintenir voire encore à embellir la relation qu'on entretient tous les deux. Il est et sera toujours mon petit roi, si désiré, et tant aimé.

Bon anniversaire mon grand.

 

Voir les commentaires